Ermitage Saint Jean du Puy

Du 01 janvier au 31 décembre 2021

L’Ermitage Saint-Jean-du-Puy, datant du Vᵉ siècle,fut un haut lieu religieux du territoire. Il offre la plus belle sur la vallée et la Sainte-Victoire. Site naturel à caractère historique et pittoresque, c'est un lieu idéal pour les amoureux de la nature.

En arrivant à la chapelle, située sur l’un des pics de la chaîne de l’Olympe, on bénéficie de la plus belle vue sur la Haute Vallée de l’Arc et la Montagne Sainte Victoire. On y trouve l’ermitage, la maison commune, la voute de la Chapelle Sainte-Elisabeth et le clocheton avec sa table d’orientation.

L’Ermitage Saint-Jean-du-Puy et sa chapelle sont fondés au Vᵉ siècle, lors de l’extension extra-muros de l’Abbaye de Saint-Victor de Marseille par Saint-Cassien, sur l’emplacement d’un ancien temple païen probablement dédié à la déesse Diane. Il est occupé par des moines cassianites jusqu’au XVᵉ siècle, puis par des ermites jusqu’à la Révolution, où le site est vendu comme bien national et ses occupants seront chassés.
Les habitants de Trets deviennent alors propriétaires d’un lieu qui leur est cher.
Les ermites reviendront et fréquenteront le site jusqu’en 1891, puis le lieu sera abandonné et tombera en ruine.

Le terme cassianite vient du nom de Jean Cassien, un saint homme. « Pères de l’Église latine », il est à l’origine de l’Ermitage Saint-Jean du Puy et a marqué profondément les débuts de l’Église en Provence au Vᵉ siècle. En 415, il fonde deux monastères à Marseille, Saint-Victor pour les hommes et Saint-Sauveur pour les femmes. Il a laissé une œuvre doctrinale importante, dont des ouvrages consacrés à la vie monastique, qui ont profondément influencé l’Occident, notamment en raison de leur reprise dans la règle de Saint-Benoît.

À 658 mètres d’altitude, au sommet d’un piton rocheux, se dresse un clocheton ressemblant à une tour de guet ou un observatoire surplombant toute la vallée.
Le 16 novembre 1779, lors d’un violent orage, la foudre tomba sur le clocher et
celui-ci fut en partie détruit. La date de 1828 indiquerait sa reconstruction.

La chapelle dédiée à Sainte-Elisabeth serait l’œuvre des habitants de Saint Zacharie, elle est depuis longtemps désaffectée et sa voûte, seul vestige encore visible, est aménagée pour faire du feu sans risques.

Ce lieu est géré depuis 1960 par l’association « Les Amis de Saint-Jean-du-Puy ». Les clés du refuge sont mises à disposition des personnes souhaitant passer une nuit sur place.
C’est donc un lieu idéal pour les amoureux de la nature et les familles qui souhaitent y déjeuner et se détendre tout en bénéficiant d’un magnifique panorama sur les montagnes Sainte-Victoire et Sainte-Baume.

Le 20 avril 1938, Saint-Jean-du-Puy est classé : « Site et monument naturel de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire et pittoresque ».
Pèlerinage traditionnel le 1er mai. Accès réglementé en période estivale.

Ouvertures

Toute l’année, tous les jours.
Accès aux massifs et réglementations par arrêt préfectoral, du 15 juin au 15 septembre appeler le 0811 20 13 13 afin de vérifier l’accessibilité du site.

Localisation

Route de Saint Zacharie 13530 Trets

Contact

Ermitage Saint Jean du Puy Route de Saint Zacharie 13530 Trets

  • Téléphone : 04 42 61 23 75

Liens utiles

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×