FEADER gestion regional coul

La Sainte-Baume est concernée par 4 sites Natura 2000 :

  • Le site « Massif de la Sainte-Baume »
  • Le site « Sainte-Baume occidentale »
  • Le site « Mont Caume - Mont Faron - Forêt domaniale des Morières »
  • Le site « Falaise du Mont Caume »

Carte N2000 PNRSB SCAN100 V2

 

Les sites Natura 2000 « Mont Caume - Mont Faron - Forêt domaniale des Morières » et « Falaises du Mont Caume » couvrent 12 000 hectares.
L’animation de ces sites Natura 2000 a été confiée à la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée.
Pour plus d’information : http://www.tpm-agglo.fr/tpm/article/reseau-natura-2000-de-l-arriere-pays-toulonnais

La chaîne de la Sainte-Baume est quant à elle concernée par les deux sites Natura 2000 « Massif de la Sainte-Baume » et « Sainte-Baume occidentale »
qui couvrent environ 17 000 hectares et dont l’animation a été confiée au Syndicat mixte de préfiguration du PNR de la Sainte-Baume.

 

Carte SCAN50 SitesNatura2000 Sainte Baume

 

Un premier site Natura 2000 avait été désigné en 2006 et couvrait une partie de la forêt domaniale de la Sainte-Baume sur 2 164 hectares.
Afin de mieux prendre en compte le patrimoine naturel de ce territoire, le site a été étendu en 2016 sur 12 communes et 17 232 hectares au titre de la Directive 
« Habitats-Faune-Flore » dont 5 872 hectares désignés aussi au titre de la Directive « Oiseaux ».
Le secteur géographique concerné s’étend des falaises de Bassan et du Vallon de Saint-Pons à l’ouest jusqu’au Plateau d’Agnis et aux Gorges du Caramy à l’est.  

18 habitats d’intérêt communautaire
ont été identifiés à ce jour. Les plus remarquables sont la hêtraie pluriséculaire, les boisements à If et à Houx, les pelouses et landes, les crêtes à Genêt de Lobel ou encore les sources pétrifiantes avec formation de travertins.

 19 espèces d’intérêt communautaire
ont été inventoriées à ce jour : chauves-souris, insectes rares liés aux vieux bois ou aux bois morts, Aigle de Bonelli, Ecrevisse à pattes blanches pour les espèces animales ainsi que la Sabline de Provence, plante endémique à la basse Provence.

 

DSC 2821 HervéDuclos cretes vegetation (2) ThierryDarmuzey ld I Domaine de Saint Pons [Jean Paul HERBECQ] (22626)

Hêtraie pluriséculaire riche en bois sénescents 
abritant de nombreuses espèces rares 
© H. Duclos
 

Crêtes de la Sainte-Baume avec sa flore patrimoniale 
© T. Darmuzey
 
 Cours d’eau et ses tufs au domaine de Saint-Pons
© JP Herbecq 
Aigle de Bonelli mâle, J C. Tempier Murin de Bechstein juvénile, J C. Tempier Sabline de Provence, J C. Tempier

Aigle de Bonelli
© JC Tempier


Murin de Bechstein
© JC Tempier


Sabline de Provence 
© JC Tempier

 

Président du Comité de pilotage


M. Joseph FABRIS, élu à Signes

Opérateur et animateur du site


Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional de la Sainte-Baume

Laure VUINEE – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – 04.42.72.35.22  / 07.86.45.72.78

Communes concernées


Auriol, Cuges-les-Pins, Gémenos, Mazaugues, Nans-les-Pins, Plan d'Aups Sainte-Baume, Riboux,
La Roquebrussanne, Roquevaire, Saint-Zacharie, Signes et Tourves

Calendrier pour l’élaboration du DOCOB
en partenariat avec l’ensemble des acteurs concernés


2017

Réalisation d’inventaires biologiques et d’une étude socio-économique


2018
Synthèse des enjeux écologiques et socio-économiques
Définition des enjeux et objectifs de conservation


2019

Rédaction du programme d’actions


Propriétaire, élu, gestionnaire, porteur de projet,
si vous souhaitez plus d’information sur les sites Natura 2000, 
n’hésitez pas à contacter l’animatrice.

 

Natura 2000 est une politique environnementale issue de la Directive Européenne « Habitats, Faune, Flore » et de la Directive « Oiseaux ».

Ces Directives listent les milieux naturels et les espèces floristiques et faunistiques d’intérêt communautaire c’est-à-dire considérés comme rares et à protéger à l’échelle de l’Union européenne.

Chaque pays membre a la responsabilité de la préservation de cette biodiversité. Il désigne ainsi sur son territoire un réseau de sites Natura 2000 où ces milieux naturels et espèces d’intérêt communautaire sont présents.

 

nat2000 

Sur le territoire français, plus de 1750 sites Natura 2000 couvrent près de 13% du territoire.

La France, plutôt que de créer une nouvelle protection réglementaire restrictive, a choisi de gérer ces sites par la voie de la concertation et de la contractualisation.

Un Comité de pilotage (COPIL) est constitué pour chaque site Natura 2000 et réunit l’ensemble des acteurs concernés par le site. Il est présidé par un élu local et constitue l’organe de décision du site.

Un Document d’objectifs (DOCOB) est réalisé pour chaque site Natura 2000. Il présente un état des lieux des enjeux écologiques et socio-économiques ainsi que des objectifs et une stratégie de gestion. Le DOCOB est construit et rédigé en concertation avec l’appui de groupes de travail locaux et validé par le COPIL.

Différentes actions de préservation des milieux et des espèces, d’études scientifiques ou encore de sensibilisation peuvent alors être mises en œuvre sur les sites Natura 2000.

Les acteurs du territoire ont alors la possibilité de s’engager dans la démarche « Natura 2000 » en bénéficiant de différents outils financiers (charte Natura 2000, contrats Natura 2000, mesures agro-environnementales) permettant de contribuer à la préservation des habitats et espèces d’intérêt communautaire.

Pour plus d’information sur Natura 2000,
vous pouvez consulter le site de la DREAL PACA

http://www.paca.developpement-durable.gouv.fr/natura-2000-qu-est-ce-que-c-est-a7060.html

 

Le régime d’évaluation d’incidences est spécifique à la politique Natura 2000. Il a pour objectif de vérifier si un projet a une incidence ou non sur les habitats et espèces d’intérêt communautaire.

Il s’articule autour de listes dites « positives » qui, au lieu d’interdire ou limiter, proposent de soumettre à évaluation d’incidences un certain nombre de projets (documents de planification, programmes, activités, travaux, aménagements, installations, manifestations ou interventions dans le milieu naturel) avant d’autoriser leur réalisation.

Pour plus d’information sur les évaluations des incidences en Région PACA :

http://www.paca.developpement-durable.gouv.fr/l-evaluation-d-incidences-natura-2000-r1506.html

Et l’indispensable livret sur l’évaluation des incidences Natura 2000 :

http://www.paca.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/N2_livretIncidenceDREALPACAV5_light_cle269b39.pdf


L’animateur des sites Natura 2000 a pour rôle d’accompagner les porteurs de projet dans la réalisation de leur évaluation des incidences, notamment en leur apportant l’ensemble des informations utiles telles que les milieux naturels et les espèces concernés par le projet, leur niveau de rareté ou statut de protection, leur sensibilité ou fragilité, des recommandations afin de limiter l’impact du projet sur ces milieux et espèces (code de bonnes pratiques pour les manifestations sportives par ex.), etc.