Le territoire

Situé en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, aux portes de Marseille, Toulon ou Aix-en-Provence, le projet de Parc naturel régional de la Sainte-Baume s’étend sur environ  108 000 hectares et accueille plus de 180 000 habitants. A cheval entre le département du Var et des Bouches-du-Rhône, il s’articule principalement autour de la longue falaise calcaire de la Sainte-Baume véritable montagne qui domine du haut de ses 1 147 mètres d’altitude un vaste massif aux paysages spectaculaires.

Proche de la mer Méditerranée et non loin des Alpes, elle bénéficie d’une triple influence bioclimatique et biogéographique (méditerranéenne, steppique et montagnarde) qui lui offre une abondance d’eau, élément rare et précieux en basse Provence. Un important réseau de gouffres, aven, grottes et rivières souterraines, dû à la nature géologique du massif, restitue cette eau aux hommes et aux milieux naturels par de nombreuses sources et résurgences qui contribuent à sculpter les flancs de la montagne. Dans ces conditions écologiques idéales, une abondante richesse naturelle se développe, certaines espèces y trouvent un lieu de vie unique au monde.

Dès lors, il n’est pas étonnant que cette richesse naturelle ait très tôt attiré les hommes qui se sont succédés depuis l’âge de fer jusqu’à nos jours. L’emblématique témoin de cette fascination est la forêt sacralisée du Plan d’Aups, au versant nord, dominée par l’église troglodyte de Sainte-Marie Madeleine. Du temps des ligures et des grecs, les mythes qu’elle évoquait suffisaient à la protéger. Par la suite, Papes, comtes de Provence et rois en ont réglementé l’usage, jusqu’à aujourd’hui où l’Office National des Forêts assume encore sa préservation. Aujourd’hui le massif de la Sainte-Baume est un lieu de pèlerinage spirituel (Basilique de Saint-Maximin : 3ème tombeau de la Chrétienté, grotte de Marie Madeleine, Chartreuse des Montrieux, Abbaye de Saint Pons etc.), d’amoureux en quête de Nature, de loisirs ou d’Histoire (Glacières, Musée, Castrums, Maison du terroir et du patrimoine etc.). C’est aussi le lieu de vie d’une société rurale qui se maintient, se réinvente, s’adapte aux enjeux actuels et futurs. Ici un développement agricole visant la performance environnementale, là un projet écotouristique ou encore de valorisation culturelle…, les initiatives locales sont nombreuses.

Le projet de Parc naturel régional visera à concilier la préservation de ce patrimoine exceptionnel et un développement harmonieux du territoire.

Le périmètre d’étude du projet de PNR de la Sainte-Baume fixé en 2009 par délibération du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur a fait l’objet d’un remaniement au regard des critères de classement des PNR et de l’avis d’opportunité adressé par le Préfet de Région. La mise en œuvre d’une méthode rigoureuse de délimitation fondée sur l’analyse paysagère, naturelle et culturelle des caractéristiques et des qualités du territoire a permis de redéfinir ses contours.

Validé par les élus du Syndicat mixte, entériné par le Conseil Régional et considéré par les services de l'Etat comme un périmètre cohérent, le territoire de projet compte désormais 29 communes et quelques 84 367 ha, en lieu et place des 108 098 ha du périmètre d’origine.

 périmètre PNRSB-01bis

 

Un PNR ?

Qu’est-ce qu’un PNR ?
Un Parc naturel régional est un territoire rural habité, reconnu au niveau national pour sa forte valeur patrimoniale et paysagère, mais fragile, qui s'organise autour d’un projet concerté de développement durable, fondé sur la protection et la valorisation de son patrimoine.

 
Quelle est la vocation d’un PNR ?
Un Parc naturel régional a pour vocation de protéger et valoriser le patrimoine naturel, culturel et humain de son territoire en mettant en œuvre une politique innovante d’aménagement et de développement économique, social et culturel, respectueuse de l’environnement.

Un Parc naturel régional a pour missions :
• la protection et la gestion des patrimoines naturels, culturels et paysagers
• l’aménagement du territoire
• le développement économique et social
• l’accueil, l’éducation et l’information
• l’expérimentation

Qu’est-ce que la Charte ?
La charte d’un Parc naturel régional est le contrat qui concrétise le projet de protection et de développement de son territoire pour douze ans maximum. La charte fixe les objectifs à atteindre, les orientations de protection, de mise en valeur et de développement du Parc, ainsi que les mesures qui lui permettent de les mettre en œuvre. Elle permet d’assurer la cohérence et la coordination des actions menées sur le territoire du Parc par les diverses collectivités.Elle engage les collectivités du territoire, les Départements et la Région qui l’ont adoptée, ainsi que l’Etat qui l’approuve par décret.

 

Des questions ?
Des interrogations sur le projet de Parc naturel régional de la Sainte-Baume ? 
Consultez notre livret !

 QR2014 réédition2015VF Page 01

CALENDRIER PREVISIONNEL

2012 : Mise en place effective du Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional de la Sainte-Baume (vote du budget, recrutement de l’équipe et du bureau d’étude pour la mission d’assistance à l’élaboration du diagnostic de territoire, …)

2013 : Lancement de la concertation et du Conseil de Développement, réalisation du diagnostic partagé (ateliers participatifs, commission thématiques, …), élaboration des grandes orientations de la charte et délimitation fine du périmètre à l’échelle infra communale.

2014 - 2015 : Elaboration et validation de l'avant-projet de charte.

2016 : Consultation intermédiaire CNPN (Conseil National de protection de la Nature), enquête publique, vote des collectivités.

2017 : Avis final du CNPN, classement du Parc naturel régional de la Sainte-Baume et mise en place du Syndicat mixte de gestion du PNR de la Sainte-Baume.