Étude de génie civil des structures pour la sécurisation du mur de soutènement du calvaire

PUB Documentaire

Depuis 2020, la commune du Plan d’Aups Sainte-Baume fait confiance au Parc en lui délégant sa maitrise d’ouvrage pour la sécurisation de la falaise. Des études et travaux ont été entrepris sur cette dernière en 2020-2021 mettant au jour une fragilité du mur de soutènement du calvaire.

Afin de sécuriser l’accès unique à la grotte Marie-Madeleine, une étude diagnostic a été amorcée en 2022, menée par Xavier Boutin, architecte ; accompagné d’Erwan Queffelec, ingénieur structure chez I2C ; Jim Carpentier pour les études complémentaires et l’équipe de GéoPat pour les études géoradar. Les différents relevés et analyses sur site ont non-seulement permis d’informer sur les structures de l’ensemble de la zone, mais également de faire de belles découvertes historiques et naturalistes.

  • En effet, un gîte de reproduction de Petits Rhinolophes a élu domicile dans les anciens ouvrages compris sous le calvaire. Chaque étape du projet tient désormais compte de la présence des chauves-souris (depuis le report des relevés géoradar lors du diagnostic jusqu’au report de la période de travaux) ; afin de protéger le gîte qui a compté jusqu’à 120 individus en 2022 (Voir page 11 du Rapport d’activité du Parc).
  • Il semblerait que l’emplacement des travaux corresponde à l’hôtellerie primitive et le volume du soutènement actuel correspondrait au remblai des matériaux après la ruine de l’édifice. L’ensemble des étapes du projet tiendra compte de ces potentiels vestiges en les préservant de toute altération dans les interventions.
  • Les relevés et études de structure ont porté non-seulement sur le mur de soutènement du calvaire mais sur l’ensemble des éléments bâtis et murs de la zone attenante permettant d’identifier chaque fragilité jusqu’à la paroi rocheuse.

L’architecte et maître d’œuvre du projet a ainsi pu rendre un diagnostic complet, ainsi que des solutions de sécurisation à la fois respectueuse du patrimoine culturel en proposant des techniques adaptées et discrètes, mais également du patrimoine naturel en stabilisant le gite de chiroptères sans en altérer les particularités.

Les travaux de sécurisation du mur de soutènement du calvaire commenceront le lundi 6 novembre et se termineront le vendredi 22 décembre 2023.
Pendant les 7 semaines de travaux, la grotte Marie-Madeleine sera rendue inaccessible au grand public.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×